Le Titanic reconstruit ?

 

Le Titanic du XXIème siècle ?

 


 

Une reconstruction, pourquoi ?

Deux questions sont fréquemment posées au sujet du Titanic :

La réponse à la 1ère question est négative. En effet, le très mauvais état de l'épave, sa rupture en 2 parties, sa masse importante et la profondeur des fonds marins, ont eu raison de toutes les idées de renflouement ( dont certaines sont des plus folles ) : il est techniquement impossible de renflouer ce qui reste du Titanic.
Seuls, des éléments du paquebot peuvent être remontés à la surface, et non sans d'énormes difficultés.
Pour plus de détails, veuillez consulter la page consacrée à l'Épave.

Si la 2ème question ouvre également la voie à d'audacieux projets, en revanche, les difficultés techniques qu'ils présentent ne sont pas insurmontables. De nombreuses idées ont été émises; certaines sont toujours d'actualité mais n'ont pas encore été concrétisées.

Il ne fait d'autre part aucun doute que l'ère des grands transatlantiques connaît actuellement un renouveau. L'une des raisons de cette renaissance, impensable jusqu'alors, est certainement le formidable succès du film "Titanic" de James Cameron qui reçut 11 Oscars en 1998 et que l'on dit être le plus grand succès cinématographique.

Quelques mois après la première du film aux Etats-Unis et en Europe, des dizaines de sociétés annoncèrent qu'elles construiraient un nouveau Titanic, soit pour traverser l'Atlantique de manière régulière, soit pour en faire un navire de croisière ou un musée flottant. Inutile de dire que la plupart de ces "énormes et …. financièrement solides" projets ont disparu au cours des derniers mois. Néanmoins, il reste encore quelques compagnies qui affichent toujours leur volonté de construire un second Titanic.   

 

Le Titanic du XXIème siècle

Tout nouveau Titanic devra évidemment être adapté à la technologie d'aujourd'hui et satisfaire les normes actuellement en vigueur en termes de fonctionnalités, de logement, d'environnement et, bien sûr, de sécurité (emploi de matériaux ininflammables, canots de sauvetage, etc). Cela implique qu'il ne pourra être identique à l'original.

Le tableau suivant permet d'effectuer la comparaison du Titanic d'hier avec son possible successeur du XXIème siècle que l'on appellera "Titanic 2000+".

 

CARACTERISTIQUE TITANIC "ORIGINAL" TITANIC "2000+"
Coque Plaques d'acier laminées et rivetées (9 m x 1,80 m et 2,5 cm d'épaisseur) Acier soudé HF (6 à 8 mm d'épaisseur), superstructure en aluminium
Machines 2 machines alternatives à vapeur, alimentées au charbon, de 15000 CV chacune + 1 turbine basse pression de 16000 CV + 29 chaudières 2 à 4 moteurs diesel ou turbines à vapeur d'environ 100000 CV
Consommation d'énergie 710 tonnes de charbon par jour à 21 noeuds 430 tonnes de fuel par jour à 21 noeuds
Stabilité Ballasts d'eau dans la double paroi de la coque Coque "sous-marine" pour accroître la stabilité
Système anti-roulis Pas de système spécifique: seulement 2 quilles latérales de roulis (bouchains) 2 à 4 stabilisateurs horizontaux
Cloisons 15 cloisons transversales dites "étanches"  Cloisons étanches et résistantes au feu, également longitudinales; les voies d'eau et le feu pouvant être circonscrits par des murs d'acier à structure en nid d'abeille
Cheminées 4 dont la 4ème est "factice" 4 dont une seulement est nécessaire, toutes les autres étant factices
Timonerie et Vigie 1 Officier de quart dans la timonerie, équipé de jumelles + 1 marin de veille dans le nid-de-pie sur le grand mât Equipé des derniers systèmes radar surveillant la route du navire sur un rayon de 48 milles + système anti-collision
Navigation 2 compas magnétiques dans la timonerie, 1 autre dans la passerelle arrière + 1 "compas standard" à 24 m au-dessus de la ligne de flottaison + sextants et cartes Système de navigation par satellite + traceur de cartes + fax météo + sextants et cartes
Communication Télégraphe Marconi + pavillons + lanternes de signalisation Système de communication par satellite + pavillons + lanternes de signalisation
Hélices 2 hélices de 7 m de diamètre + 1 hélice de 5 m de diamètre + 1 safran de gouvernail 2 unités de propulsion pouvant pivoter de 360°, safran non nécessaire
Propulseurs de proue Aucun 2 propulseurs de proue de 1000 CV chacun afin d'entrer et sortir des petits mouillages et de virer aisément dans les ports
Canots de sauvetage 14 canots de sauvetage ouverts (65 places chacun) + 2 canots (40 places chacun) + 2 radeaux pliables (47 places chacun) 18 canots fermés insubmersibles (40 places chacun) + radeaux auto-gonflables
Eau douce 600000 litres d'eau douce mis en citernes avant le départ 1 centrale de désalinisation capable de transformer en eau douce 1000000 de litres d'eau de mer par jour + 2000 tonnes d'eau douce mis en citernes avant le départ
Ventilation Ventilateurs électriques dans les cabines 1 centrale d'air conditionné
Intérieurs Principalement panneaux de bois, moquette et tapis Moquette synthétique non- inflammable + revêtements métal avec imitation bois
Distractions Gymnase avec machine à ramer, bicyclette, cheval "électrique", court de squash, piscine intérieure couverte chauffée, bibliothèque, bains turcs, chambre noire Bibliothèque (internet), gymnase, piscines chauffées intérieure et extérieure, salles de mise en forme, plusieurs salles de spectacles, salle  de théâtre/cinéna de 1000 places
Gastronomie / Salons Authentique Café Parisien avec stewards français, Café Véranda, fumoirs, une salle à manger pour chaque classe, 2 coiffeurs Jusqu'à 6 restaurants et 10 bars, boutiques, aire de jeux pour enfants
Aide médicale Petit hôpital avec 2 médecins et une salle d'opération Hôpital moderne avec plusieurs infirmières, 2 médecins et un chirurgien
Vivres Consulter la  liste des provisions embarquées à Southampton Semblables à ceux qui se trouvaient à bord du Titanic "original"

 

Le schéma ci-dessous montre ce que pourrait être le Titanic 2000+; cliquez sur l'image pour l'agrandir et voir les détails :

 

Cliquez pour agrandir ...
Ce que pourrait être le Titanic 2000+

 

Les projets de reconstruction

Il est difficile de recenser tous les projets existants car, comme déjà dit, certains disparaissent aussi vite qu'ils ont vu le jour et il est très malaisé de connaître et de suivre précisément l'état d'avancement de ceux qui pourraient subsister.

Ces projets sont, en général, baptisés Titanic, Titanic 2, Titanic II, Titanic 2012, RMS Titanic Centennial, ou encore Titan.

Deux d'entre eux, fort sérieux et avancés, ont retenu l'attention en s'étant associés pour former le projet baptisé "TITANIC II" conduit par M. Sarel Gous.
C'est de ce projet qu'il est question ci-après, à titre d'exemple, afin d'illustrer cette page.

 

 

Le Projet Titanic II
de M. Sarel Gous

 

La fusion de 2 projets initiaux

Début Mai 1999, des négociations ont commencèrent entre 2 organisations promouvant le plus avancé des nombreux projets Titanic 2000+ dans le monde :

Ces 2 projets, qui virent le jour fin 1997, avaient atteint en 1998 des niveaux de développement similaires :

Les 2 organisations consultèrent prélablement Harland & Wolff Technical Services Ltd, la société de conception appartenant au groupe Harland & Wolff qui construisit le Titanic de 1907 à 1911.
Comme chacun des 2 projets progressait séparément plus lentement que prévu, on proposa l'idée qu'ensemble ils pourraient atteindre, de manière plus efficace, leur objectif de créer un Titanic II.

Mi Juin 1999, des négociations eurent eu lieu à Belfast, au siège de Harland & Wolff, et eurent pour résultat un accord de coopération entre les 2 organisations.
Selon cet accord, les 2 projets fusionnèrent sous la bannière de RMS Shipping Holdings Ltd, dont le Directeur Général était le parlementaire et financier multimillionnaire sud-africain M. Sarel Gous ( qui aurait investi une considérable somme de son propre argent ). Le Directeur Général de North Star Industries ( NI ), M. Mark Blackburne, avait, pour sa part, été nommé Directeur des Opérations pour l'Irlande du Nord.

 


Sarel Jacobus Gous

 

Les moyens et les objectifs

Depuis la fusion des 2 projets, l'apport de moyens permit d'effectuer d'excellents progrès.

Une importante banque internationale d'investissements accepta de financer la majorité du coût de construction du navire, et les services de la plus grande compagnie londonienne furent obtenus afin de surveiller les procédures complexes qui devaient être mises en place avant le début de la construction.
M. Sarel Gous prévoyait de consacrer 575 millions de dollars ( 640 millions d'euros ) à son projet.

On espèrait que le navire serait construit par les Chantiers Harland & Wolff de Belfast, puisqu'en termes de continuité historique et d'authenticité, c'était le choix parfait.
A cette fin, des consultations se poursuivirent avec les Chantiers, et on espèrait qu'une fois que tous les jalons financiers seraient en place, une lettre d'intention serait délivrée à la société de construction navale, suivie aussitôt par un accord contractuel formel.

On espèrait aussi que la construction pourrait commencer en Juin 2001, le Titanic II devant quitter Belfast pour préparer son voyage inaugural en Mai 2004.

 


Vue partielle de Belfast
avec, à droite, les Chantiers Harland & Wolff

 

Les visites pendant la construction

Pendant la phase de construction du Titanic II, il était prévu qu'un centre de visites, comprenant un point d'observation, serait érigé en jouxtant le quai principal de construction. Il devait permettre au public et aux visiteurs de voir le navire en construction pendant les 2 ans et plus où il serait dans le chantier.

On espérait que la rivière Lagan et le Victoria Channel pourraient être empruntés afin d'effectuer des visites guidées du Titanic II, depuis le Belfast Waterfront Hall jusqu'à l'entrée du quai de construction, en dépassant les cales 1 et 2 où le Titanic fut construit entre 1907 et 1911, et le Thompson Dock, où la plupart de ses équipements ont été installés en 1911 jusqu'à son départ de Belfast, le 2 Avril 1912.

 

Le Titanic II

Le projet Titanic II ne s'est jamais concrétisé, très certainement en raison de difficultés de financement et le navire est resté à l'état de concept.

Il était prévu que Titanic II soit plus grand et plus luxueux que le transatlantique d'origine et à peine moins grand que le Queen Mary II de long pour 2620 passagers ) construit par les Chantiers de l'Atlantique de Saint-Nazaire pour la ( 345 mètres compagnie Cunard, et lancé à la fin de l'année 2003.

Ses principales caractéristiques étaient :

Il aurait eu le profil caractéristique du Titanic, et aurait inclu la reconstitution des principales zones du navire original, en particulier :

Bien que Titanic II aurait été la recréation d'un grand transatlantique Edwardien, il aurait aussi été un navire moderne, équipé de tous les dispositifs associés aux luxueux navires de croisière actuels, tels que centre thermal, boutiques, cinéma, théâtre et équipements sportifs.
Il était aussi prévu que le nouveau transatlantique soit équipé d'un certain nombre d'aires publiques d'exposition à l'intérieur de sa structure, afin de faciliter l'accueil des visiteurs journaliers pendant le temps passé dans les ports.
De cette façon, le grand public, comme les passagers payants, auraient profité de l'aventure de Titanic II autour du monde.

 

En Novembre 2000, M. Sarel Gous avait cependant déclaré : "Je n'ai jamais ressenti que nous ne pourrions pas faire cela. C'est juste une question de temps avant que le Titanic ne prenne à nouveau la mer".

 

 

Dernières informations

 

Alors que tous les projets semblaient abandonnés, la presse irlandaise a annoncé, le 12 Décembre 2004, qu'un nouveau projet voyait le jour.
Selon l'annonce, ce projet est né de l'imagination de l'inventeur et architecte David Gillhooley. Son coût est estimé à 250 millions de livres sterling, Gillhooley s'étant adressé au Loto Irlandais pour en financer la moitié.

Le projet prévoit la construction à Liverpool (ville choisie pour être la capitale Européenne de la Culture en 2008) d'une réplique grandeur nature et statique.
Le navire serait amarré en permanence à Liverpool et posséderait un hôtel, des boutiques, des restaurants, des bars, un parking et un musée retraçant l'histoire de son célèbre prédécesseur.
Comme pour tous les autres projets, aucun fait ne vient aujourd'hui concrétiser un début de construction d'une réplique.

Parallèlement, la ville de Belfast poursuit d'importants efforts pour le patrimoine culturel associé au Titanic. Le site des chantiers navals Harland & Wolff, où fut construit le Titanic, est fermé depuis quelques années mais fait l’objet d’un vaste plan de réhabilitation. En 2012, cent ans après la disparition du Titanic, un vaste parc touristique dédié aux transatlantiques y sera inauguré. L’une des attractions sera le "Titanic Quarter" qui présentera, non pas une réplique du Titanic, mais une reconstitution, en trois dimensions et par faisceaux laser, du célèbre paquebot.

 


Projet de reconstitution du Titanic par faisceaux laser

 

 

Sujets de réflexion ...

 

Quel que soit le projet qui aboutira ( le projet Titanic II ou tout autre ), s'il aboutit un jour, des questions d'éthique se posent :

Ces questions sont soumises à la réflexion de chacun. La polémique est ouverte ...

 

Début de page

Page d'accueil